Interview SEO de femmes inspirantes - Véronique Duong

CL Référencement lance un nouveau format : les interviews inspirantes de femmes exerçant des métiers dans le monde du SEO. Et nous commençons notre nouvelle aventure avec Véronique Duong, qui a très chaleureusement accepté de répondre à nos questions 😊

Parlez-nous de vous, votre métier dans le SEO, etc

Je m’appelle Véronique DUONG, et je suis spécialiste du SEO à l’international depuis 2010.
Je suis auteure d’ouvrages SEO, professeure SEM dans l’éducation supérieure (facultés et écoles de commerce) et ancienne présidente du SEO Camp.

De formation, je suis ingénieure linguiste informaticienne et je suis diplômée de Master 2 Recherche spécialité « Ingénierie Linguistique (Traitement Automatique du Langage (TAL)) ». J’ai toujours été passionnée par les langues et la technologie depuis que je suis toute jeune (anglais renforcé au lycée, section orientale pour le baccalauréat).je n’ai pas fait un BAC L, mais ES … car l’économie m’intéressait déjà aussi.

Je suis une véritable autodidacte, et je me suis formée toute seule au référencement naturel. Je le raconte souvent, mais c’est en 2010 que je me suis retrouvée « par erreur » dans le SEO. J’étais en recherche de stage dans le domaine de la rédaction technique, et comme les offres étaient rares, et que je voyais plus souvent des offres en rédaction web, j’ai postulé. J’ai été prise chez Lili Pouce, et c’est là que j’ai découvert ce métier (j’optimisais les fiches produits avec des mots-clés, je rédigeais des textes pour les pages, etc.).

Après avoir obtenu mon diplôme, je n’ai pas commencé tout de suite dans le SEO car comme vous le savez (pour ceux qui me suivent et connaissent), j’ai commencé par la veille stratégique, d’où la création de mon site AUTOVEILLE. Je suis restée dans le domaine de la veille juridique pendant 3 ans jusqu’au jour où j’ai décidé de me spécialiser pour de bon dans le référencement naturel. A l’époque (et même encore aujourd’hui), le métier de SEO était vu comme étant très technique, réservé à une certaine sphère, et de ce fait, je n’ai pas osé y aller tout de suite.

Je me suis entraînée seule chez mon employeur de l’époque (RED-online, Groupe Infopro Digital), je lui demandais de me laisser optimiser son site. Ils ont accepté de me donner cette mission de SEO en plus de mon rôle de chef de projet de veille, et j’ai adoré ! Dans ma tête, je voulais juste devenir experte SEO et vivre de ma passion. Je me rappelle que je passais des nuits et des week-ends à créer des sites web et à tester des techniques de SEO pour optimiser ces derniers. Mon background de TAListe m’a aidée à comprendre les algorithmes (TF.IDF, etc.) de Google, de Baidu, et autres moteurs de recherche.

Pourquoi avoir choisi le SEO ?

Je suis une véritable passionnée des langues, de la linguistique, de la sémantique, et en même temps, j’aime créer des petits outils de crawl avec des langages de programmation tels que le Perl.

J’ai appris à coder en HTML, XML, CSS, etc. lors de mes études. Quand j’ai découvert le métier de référencement naturel qui est composé de compétences linguistiques et techniques, je me suis juste dit : c’est fait pour moi.
Je ne me suis pas trompée ! Cela fait presque 10 ans que je suis dans le domaine, et j’aime toujours autant travailler dessus. Faire des recherches sur les algorithmes, des tests, puis voir si les techniques marchent, c’est comme « un jeu de stratégie » pour moi.

Sur quelles parties du SEO travaillez-vous ?

Je travaille sur tous les aspects du SEO, de la technique (crawl budget, analyse de logs, etc.) à la sémantique (stratégies de mots-clés, URL rewriting, meta tags, heading tags, etc.), en passant par le netlinking (recherche de liens externes, NDD, etc.).

Je suis à la fois sur l’optimisation on-site / off-site et le consulting ainsi que la formation.
Dans mon agence que j’ai co-fondée, j’ai aussi le rôle de technico-commerciale, et j’aime beaucoup !

Rencontrez-vous des difficultés dans votre métier ? Si oui, lesquelles ?

En 10 ans de carrière dans le SEO, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières, si ce n’est de se lancer où les débuts (comme pour tout) peuvent être un peu plus difficiles car on n’a pas encore toutes les billes.

Dans le domaine du SEO, il faut être à l’affût de l’actualité, et être en veille permanente sur les mises à jour des algorithmes, des moteurs de recherche, etc.

Rencontrez-vous des difficultés dans votre métier, au féminin ?

Honnêtement, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières en tant que femme dans le métier du SEO.

J’ai même été la première femme à avoir été élue présidente de la grande association du référencement, le SEO Camp, et ma féminité ne m’a jamais posé problème.

Dans ma tête, ce n’est pas parce que je suis une femme que je ne peux pas faire ce qu’un homme fait, et je n’ai jamais réfléchi ainsi.

Mes parents m’ont donnée une éducation stricte et sévère. De ce fait, j’ai été élevée comme un « garçon » et en tant qu’aînée, j’ai développé une force mentale assez solide. Pour votre information, ma petite sœur est, quant à elle, ingénieure informatique (un domaine très masculin aussi, encore plus que le SEO !).

Pensez-vous que l’approche du SEO soit différente entre les femmes et les hommes ?

Je ne pense pas qu’il y ait de grandes différences entre les femmes et les hommes par rapport à l’approche du SEO.

Ce que j’ai souvent observé, c’est que les femmes auront plus tendance à aller vers l’éditorial, et les hommes vers la technique. Mais certaines femmes parlent tout aussi bien de la technique (voire mieux !) que les hommes, et vice versa 🙂

Quelles sont les qualités indispensables pour travailler dans le SEO?

Selon moi, les qualités indispensables sont :

  • la Persévérance
  • la Patience
  • l’Esprit d’analyse
  • la Curiosité
  • le Courage : ne pas avoir peur d’échouer pour mieux rebondir
  • avoir un bon Relationnel car le SEO ne travaille pas seul mais avec des développeurs, des rédacteurs, des traducteurs, des RP, etc.

Quelle est la fourchette de vos budgets SEO ?

En moyenne, la fourchette annuelle de nos budgets SEO se situe entre 15k€ et 40k€. Mais cela est assez aléatoire car nous faisons nos devis sur-mesure, et on calcule en fonction de plusieurs autres critères (volumétrie du site, technicité du secteur, nombre de langues, etc.).

Quels conseils donnez-vous à celles qui souhaitent s’orienter vers le SEO ?

Mon premier conseil est d’Oser ! Il faut oser aller vers ce que l’on veut faire. J’ai personnellement attendu en me formant toute seule, et je n’ai pas baissé les bras.
J’ai sacrifié des week-ends, des soirées, mais je suis heureuse de pouvoir vivre de ma passion maintenant, d’avoir développé mes méthodes de référencement, d’avoir rédigé des ouvrages sur ce domaine, et surtout … d’avoir co-fondé mon entreprise.

Il n’y a pas de secrets pour atteindre ses objectifs professionnels, il faut travailler, persévérer, échouer, et encore travailler à nouveau (en prenant en compte ses erreurs) pour réussir.

N’hésitez pas à networker et à aller dans les conférences aussi, cela permet de rencontrer du monde, de se faire des idées sur l’évolution du secteur.

Merci à vous Véronique, de vous être prêtée au jeu ! Retrouvez-là sur les réseaux sociaux :

Et sur ses différents sites web :

Vous souhaitez vous aussi témoigner de votre parcours dans le monde du SEO pour inspirer des femmes à se lancer ? Contactez-moi par email, via LinkedIn ou par téléphone au 07 69 66 41 78. Vous pouvez aussi m’écrire depuis le formulaire de contact du site CL Référencement.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound